Le Mois Béni de RAMADAN

Ramdone

Au Nom d’Allah, Paix et Bénédiction sur le Noble Prophète

Le Moi béni de Ramadan est le plus grand mois de l’année et le meilleur que nous tous attendons avec tant d’impatience. Son influence sur le monde est bien grande. Tout le monde (croyant ou mécréant) sent sa venue. Un Mois dans lequel le mal est repoussé, un mois qui donne la tranquillité à la nature, les péchés perdent la presque  totalité de leurs poids, l’adultère est diminué, l’alcoolisme aussi,… L’adoration est intense, Allah est glorifié et Loué abondamment…

La seule raison est que durant ce Mois Béni, les diables sont enchaînés. Les portes de l’Enfer sont enfermées et celles du Paradis ouvertes. L’absence des diables permet aux gens d’inspirer le bien et de détester le mal. On aurait souhaité que l’année soit ainsi, mais Allah a voulu ce qu’Il a voulu, nous Lui rendons Louange.

Malgré le désir ardent de vite vivre le Mois Béni de Ramadan, nous devons attendre _par respect à la sunna_ la vision du croissant lunaire par les experts dans le domaine. On laisse ce travail à l’Arabie Saoudite qui est appelée à mieux appliquer la sunna du Saint Prophète Mohammad (pbsl). À la vision du croissant, ils tiendront le monde informé, ce qui est très facile à cause du progrès éminent de la technologie. Et quand au soir du 29 Cha’bane (le 8ième mois, le mois avant celui de Ramadan),  le croissant lunaire n’est pas vu, alors il faudra compter Cha’abane à 30 et alors, le jeûne sera incha Allah pour le jour après ce 30. La prière de Tarawih se fera ce 30.

En effet, le Prophète (pbsl) a dit «Jeûnez à  sa vision (la vision du croissant du mois de Ramadan) et rompez à sa vision (la vision du croissant lunaire du mois de Chawwal, le 10ième mois). Et si vous êtes empêchés de voir le croissant, alors comptez Cha’abane jusqu’à 30»

Attendons donc la confirmation de la vision du croissant par les experts dans le domaine. Bonne préparation de Ramadan à tout le monde.

Durant ce Mois Béni, les choses surérogatoires à faire sont, les aumônes, la lecture du Qour-âne, les bonnes paroles, l’écoute des bonnes paroles comme les prêches, éviter le bavardage, la colère, éviter de regarder les feuilletons et chansons profanes, éviter les propos obscènes, éviter tout ce qui réveillera le libido, … en bref, éviter tout ce qui doit être évité

À noter que le jeûne du RAMADAN est une obligation. Malheur à qui  jeûne mais ne prie pas à l’heure.

Les péchés de celui qui jeûne ce Mois Béni avec foi et conviction sont pardonnés.

Qu’Allah le Puissant, nous aide à jeûner ce Mois comme Il nous l’a recommandé et de telle manière qu’Il accepte. Âmîn

Louange à Allah, Paix sur le Prophète Mohammad

Wasalam anleykoum wa rahmatoullah wa barakatouhou

trait

Pbsl = Paix et Bénédiction d’Allah sur lui

 

Publicités

L’Islam expliqué au nouveau musulman

islam expliqué

Téléchargez gratuitement le livre en faisant un seul clic sur :

(l’Islam expliqué au nouveau musulman (revu et corrigé))

(Bismillah)

Lisez le livre

Au nom d’Allah, Paix et bénédiction sur le Prophète Mohammad.

Qu’est-ce la religion ?

Religion en arabe «ad-dîne» est l’ensemble de trois choses qui sont : l’Islam, la foi et la perfection.

Quels sont les piliers de la religion ?

Se basant sur la définition précédente, on peut dire que la religion a trois piliers : l’Islam, la foi et la perfection.

Pourquoi parlant de la religion, on ne parle que l’Islam ?

C’est juste parce que, c’est l’Islam qui permet d’effectuer les pratiques d’adoration. L’Islam est régi par les actes apparents effectués par le corps. Autrement dire, l’Islam est le représentant de la religion d’Allah.

Quelle est la preuve que la religion est composée des trois choses susmentionnées ?

La preuve en est le hadith rapporté par ‘Oumar ibn Al-Khattab ® qui dit : «Pendant que nous étions un jour assis chez le Prophète, apparut soudain parmi nous une certaine personne portant des habits tout blancs, ayant des cheveux très noirs ; aucune trace d’un long voyage ne paraissait sur lui et aucun parmi nous ne le connaissait. Il s’avança et s’assit près du Prophète. Il appuya ses genoux contre les siens, posa les paumes de ses deux mains sur ses deux cuisses et dit :…»

Dans la suite du hadith, la personne a interrogé le Prophète (pbsl) sur quatre choses qui sont : l’Islam, la foi, la perfection (ou le bien-agir) et enfin sur l’heure. Et chaque fois le Prophète (pbsl) répondait à ses interrogations.

‘Oumar ® dit, après le départ de la personne, le Prophète (pbsl) me demanda «- Sais-tu qui est venu m’interroger ?

– Dieu et Son Envoyé le savent mieux que moi, dit-il

– C’est l’Ange Gabriel. Il est venu vous apprendre votre religion.» (Moslem) 

Quels sont les piliers de l’Islam, de la foi et de la perfection ?

Le hadith rapporté par ‘Oumar ® dit que l’Ange Gabriel dit au Prophète (pbsl)

– Ô Muhammad, informe-moi sur l’Islam

– L’Islam, dit le Prophète, c’est que tu témoignes qu’il n’est pas de dieu sinon Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah, que tu célèbres la prière, que tu donnes l’aumône [Zakât], que tu jeûnes le Ramadan et que tu fasses le pèlerinage de la Maison si tu en as la possibilité.

(…) Informe-moi sur la foi [ Imâne ].

– La foi, dit-il, c’est que tu croies en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Envoyés, au Jour Dernier, et que tu croies dans le Décret [Qadar], qu’il s’agisse dans son bien ou de son mal.

(…)

– L’étranger : Informe-moi sur le bel-agir (Al-Ihsane), ajouta-t-il.

– Que tu adores Allah comme si tu Le voyais. Et si tu ne Le vois pas, Lui te voit. 

Piliers de l’Islam

Les piliers de l’Islam sont au nombre de cinq :

  • Les deux attestations : attester qu’Allah est unique sans associer et que Mohammad est l’envoyé d’Allah
  • Accomplir la çalat
  • Élevez la zakat
  • Jeûner Ramadan
  • Effectuer le hadj (pèlerinage) lorsqu’on a sa capacité

Piliers de la foi

Les piliers de la foi sont au nombre de six :

  • Croire en Allah
  • Croire aux Anges d’Allah
  • Croire aux Livres d’Allah
  • Croire aux Messager d’Allah
  • Croire Au Jour de la résurrection
  • Croire à son destin, bon comme mauvais

Piliers de la perfection

D’après les savants dans le domaine, les piliers de la perfection sont l’ensemble de ceux de l’Islam et de la foi. Donc, c’est piliers sont au nombre de onze.

Quelle est la place de chaque pilier de la religion dans le corps humains ?

La place de l’Islam est le corps apparents, celle de la foi est le cœur et celle de la perfection est l’âme.

Essayez de nous détailler les piliers de l’Islam et de la foi.

Piliers de l’Islam

  • Premier pilier: Il s’agit du témoignage sincère qu’en dehors d’Allah, aucune autre divinité ne mérite être adorée et que Mohammad est son Serviteur, son Messager, le Prophète qui a parfaitement accomplit la mission qui lui a été confié. Mohammad malgré tous les honneurs divins ne doit pas être considéré comme une divinité qui peut faire du bien ou du mal. Il ne doit pas être adoré. Il est a estimé tel qu’Allah a décrété. Néanmoins il est permit d’implorer Dieu par lui disant par exemple, «Ô Allah ! Fais-moi musulman sincère par la grâce de Mohammad». Mais, il est interdit par exemple de dire «Ô Mohammad ! Sauve-moi»
  • Deuxième pilier: Il s’agit d’accomplir à temps les cinq prières quotidiennes. Ne pas surtout les retarder. Les cinq prières quotidiennes sont : la çalat de Fajr, celle de Zuhri, celle de ‘Asr, celle de Mogreb et celle d’Ichaï
  • Troisième pilier: Il s’agit de s’acquitter de la de la zakat qui s’effectue avec de l’argent et autre bien comme l’or,…, une fois dans l’année.
  • Quatrième pilier: c’est le jeûne du Ramadan
  • Cinquième pilier: est le pèlerinage qui s’effectue une fois dans l’année.

Piliers de la foi 

  • Premier pilier: La croyance sincère en Allah. La croyance qu’Il ne ressemble à rien, n’a jamais engendré et n’a pas été engendré.
  • Deuxième pilier: la croyance aux Anges d’Allah. Ils sont indénombrables. Ils ne sont ni en apparence humaine ni en apparence animale. Ils sont des anges et ne désobéissent pas aux ordres d’Allah.
  • Troisième pilier: la croyance aux livres d’Allah, les plus connus sont : les feuilles d’Abraham, la Thora donné à Moïse, le Zaboura donné David, l’Injil (l’évangile) donné à Jésus et enfin le Coran donné au Prophète Mohammad (pbse).
  • Quatrième pilier: la croyance aux Messagers d’Allah. Le premier était Noé et le dernier le Prophète Mohammad (pbse). Et parlant de la croyance aux Messager, on parle aussi de la croyance à tous les prophètes envoyés d’Allah, dont le premier était Adam (pbsl). Croire qu’ils avaient tous œuvré pour la même religion (Islam) basée sur l’unicité d’Allah.
  • Cinquième pilier: la croyance au Jour de la résurrection, croire que la teneur de ce jour est vraie, tout ce qui est dit sur ce Jour dans le Coran et dans les hadiths est vrai.
  • Sixième pilier: la croyance à son destin, bon comme mauvais. Croire que son destin peut-être mauvais et donc supporter tout préjudice. Être tout temps prêt à supporter ce qui se passera avec soi. Ne pas aimé le mal, ou la difficulté, mais quand le mal ou la difficulté, la maladie,… arrive, il faut croire que ça fasse partir de son destin. Personne ne mérite être la cause. Le destin se réalise souvent par quelqu’un. Rien de ce qui n’a pas été prédestiné ne peut t’arriver. Autant que l’homme ne peut pas empêcher le soleil de se lever, il ne peut absolument faire aucun mal à son prochain. Celui qui te promet qu’il te portera préjudice, ne peut ni te le faire ni le faire à autrui, car il ne peut pas modifier ton destin et le mal qui ne t’est pas prédestiné ne pourra pas t’atteindre.

Quelle est la différence entre l’Islam et la foi ?

Les deux se complètent. Celui qui pratique les piliers de l’Islam est appelé musulman et quand il commence par pratiquer les piliers de la foi, il est appelé croyant. Cependant, Allah seul connait les croyants, car personne ne peut dire qu’il pratique fermement les piliers de la foi. Peu d’entre nous croit au destin, surtout quand celui-ci est mauvais. Il n’est donc pas permit à quelqu’un de dire par objet de magnifiance qu’il est croyant, car Allah seul connait celui qui est véritablement croyant, mais il est permit de dire «je suis musulman»

Il faut d’abord être musulman avant d’avoir l’accès d’être un croyant. La foi sera complète quand on pratiquera tous les piliers de l’Islam et de la foi avec perfection.

N’y-a-t-il pas des indices pour reconnaitre un croyant, même s’il ne peut pas dire avec certitude qu’il est croyant ?

Bien sûr, car d’après les hadiths, celui qui par exemple effectue chaque fois le trajet maison-mosquée-maison, celui qui n’est pas méchant avec les voisins et qui se soucient de leurs subsistances, celui qui aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même,… peut-être appelé croyant.

Pourquoi dit-on Allah au lieu de Dieu ou God ?

Allah est le nom propre d’Allah que nous connaissons. C’est un nom qui n’a pas une forme plurielle, masculine ou féminine comme le cas de Dieu ou Gog. Il est très bien de dire Allah. Mais pour que le message soit compris, on dit parfois Dieu ou God,…

Qu’est-ce qui certifie qu’Allah n’accepte que l’Islam ?

La preuve est dans le Coran. Primo, le mot Islam n’est pas inventé mais divin. Secundo, Dieu dit «Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam.» (Coran 3 19), «Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants.» (Coran 3 : 85) et «J’agrée l’Islam comme religion pour vous» (Coran 5 :3)

Ainsi, dans les hadiths, les propos du Prophète (pbsl) qui certifient que l’Islam est la seule religion d’Allah.

Qu’est-ce qui prouvent que les autres religions tels le Judaïsme et le Christianisme ne sont pas les religions acceptées d’Allah ?

Les preuves sont que, primo, les Juifs et les Chrétiens, n’ont aucune preuve de ces deux noms : Judaïsme et Christianisme. Ce sont deux noms inventés qui ne se trouvent pas dans leur livre. 

Secundo, Moïse que vénèrent les Juifs n’a dit nul pas qu’il était un Juif et de même Jésus que vénèrent les Chrétiens n’a dit nul pas qu’il était un chrétien.

Les gens considèrent le Christ comme un Juif converti au Christianisme, c’est-à-dire, un juif qui a reformé le judaïsme. Certains croient donc que le christianisme est la reforme du Judaïsme, alors que les deux ne sont que des inventions du Diable.

Le Christianisme est proprement établi plus de 300 ans après Jésus lors des conciles comme le Judaïsme a été établi après la mort de Moïse. Le Christianisme a été établi par les Grecs et Romains. Cependant, l’effort de Constantin 1er ne saurait être minimisé dans le progrès du Christianisme.

Mais, et comment le Christianisme est parvenu à avoir beaucoup d’adeptes de nos jours et est présent dans beaucoup de pays ?

Vous devez remarquer que dans chaque pays, le Christianisme cherche sa place dans le gouvernement. Il fait ami aux gouverneurs afin d’avoir de soutien. Ça a toujours été ainsi depuis son instauration. Le progrès du Christianisme est dû au fait qu’il est chaque fois affilié à l’État. Le Christianisme cherche à être la religion principale d’État dans tous les pays. Constantin 1er, le grand précurseur du Christianisme l’a rendu religion d’État, ce qui fait que ceux considérés comme vrai chrétiens pouvaient faire ce qu’ils voulaient.

Et enfin, tertio, le chrétien n’a pas besoin du savoir avant de fonder une église quelque part dont il en sera pasteur. N’importe qui est de nos jours pasteur, juste en lisant à la diagonale avec pleine de passion la Bible. Quand à l’Islam, il faut d’abord quelqu’un qui puisse lire le Coran en arabe.

Il y a aussi la flatterie, le mensonge, les faux témoignages, les faux miracles que les chrétiens ont ajouté à la religion, trompant ainsi beaucoup de personnes.

Est-ce que l’Islam aussi n’est pas religion d’État ?

À la différence du Christianisme, l’Islam a son propre État qui est différent de celui du pays. Si aujourd’hui, on parle de l’État de l’Islam, c’est le résultat de l’effort solitaire de la religion sans l’aide des puissances mondiales. Dans les pays laïque, l’Islam est abandonné, lutté ou critiqué par l’État cependant que le Christianisme est considéré comme religion normale reconnue par l’État. La raison en est que, ceux qui remplissent le gouvernement dans les pays laïques sont des chrétiens qui donnent grand privilège à leur religion. Remplir le gouvernement, c’est appauvrir le pays. Les musulmans, ne s’intéressent pas trop à la politique profane, mais au commerce, ce qui transforme le pays pauvre en pays riche. Mais, voyant que l’Islam est maltraité par certains hommes d’État, nous sommes obligé de vouloir que nos miens aussi cherchent une place dans le gouvernement afin d’aider les musulmans d’avoir le même droit civique que les autres. Hélas ! Quand nos frères et sœurs y vont, c’est pour remplir leur ventre et oublier la raison de leur existence. Ils tombent donc facilement dans le piège de la politique et ainsi deviennent corrompus. Nous voyons donc que pour notre paix, il nous faut un gouvernement indépendant de celui du pays et qui sera craint par le gouvernement du pays. Ce gouvernement ne sera uniquement que pour la protection de l’Islam et la lutte pour le progrès du pays.

Parfois, nos gouvernements sont corrompus par les mauvais et sont désormais traité «groupes terroristes». Tout ceci pour empêcher le progrès de l’Islam.

Notre seule arme de nos jours n’est que l’invocation implorant le secours d’Allah et la recherche du savoir. Toute fois, nous ne devons pas rester les bras croisés espérant la victoire descendre du ciel comme la pluie.

Pourquoi le musulman est mal vu par le monde ?

C’est parce que le Prophète (pbsl) a dit que ce bas monde est l’Enfer du musulman (croyant) et le Paradis du mécréant. Le musulman est éprouvé dans ce monde pour pouvoir être pardonné dans l’autre. Rien de ce qui arrive au musulman n’est privé de son destin. C’est ce qui lui a été prédestiné. Il doit donc être ferme et endurant sachant que la victoire est bientôt proche.

Le musulman reçoit une infirme partie de la récompense de ses œuvres dans ce monde et la plus grande dans l’autre, car l’autre monde est meilleur que celui-ci. Quand aux autres, ils prennent la pleine récompense de leurs bonnes œuvres ici bas.

Une preuve sur l’obligation d’être musulman

Allah a dit «Ne mourez qu’en étant musulman» (Coran 3 : 102)

Une preuve que le monde doit-être musulman

Dieu a envoyé le Prophète Mohammad (pbsl) pour le monde entier. Dieu a dit : «Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers.» (Coran 21 : 107)

Dieu a demandé au Prophète (pbsl) d’appeler tout le monde à l’Islam. «Dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu’aux illettrés : “Avez-vous embrassé l’Islam ? ” S’ils embrassent l’Islam, ils seront bien guidés.» (Coran 3 : 20)

Ceux qui ont eu le livre sont les Juifs et Chrétiens. Quand aux illettrés, ils sont tous les autres hormis les Juifs et Chrétiens. Donc le monde est appelé à être musulman.

Le Prophète (pbsl) a dit «Par celui qui tient l’âme de Mohammad dans Sa main ! Aucune personne de cette communauté, qu’elle soit juive ou chrétienne, n’entend parler de moi, puis meurt sans avoir cru au message avec lequel j’ai été envoyé, sans être parmi les gens de l’Enfer.» (Moslem)

Énumérez-nous quelques chances du musulman

Le musulman a beaucoup de chance. Par exemple, la torture que peut lui vouloir un antagoniste lui est considérée comme une bonne œuvre. Même le sens mauvais regard que peut-on lui projeter. Quand il pense faire une bonne œuvre sans parvenir à le faire, Allah lui donne la récompense pleine de l’œuvre, ceci parce qu’il a pensé faire une bonne chose. Quand le monde commencera par penser à faire des bonnes œuvres, le monde sera sans des maux.

Quand le musulman parvient à faire la bonne œuvre qu’il a pensé faire, on lui en donne de dix à sept cent fois la récompense ou plus. S’il pense faire un mal et le ne le faire pas, Allah lui donne la récompense complète parce que bien qu’il a pensé faire un mal, et bien qu’il ait la capacité de le faire, il ne l’a pas fait.

Quand le musulman dit «Soubhânallah», il lui est écrit une aumône, quand il dit «Alhamdulillah», il lui est écrit une aumône, quand il dit «Allahou akbar», «lâ-ilâha illallah», quand il aide quelqu’un à charger sa marchandise (licite), quand il enlève de la voie ce qui peut ennuyer les passagers, quand il juge avec équité entre deux personnes,… pour chacune de ces choses, on lui écrit qu’il a fait une aumône.

Quand il fait ses ablutions à la maison et prend la direction de la mosquée à cause de la çalat, pour chaque pas, on lui écrit une bonne œuvre ou lui efface un péché. Quand il dit «Soubhânallah» cent fois le matin, on lui écrit 1000 bonnes œuvres et lui efface 1000 mauvaises ….

En bref, le musulman a beaucoup de chance d’aller au Paradis.

Revenons sur l’Islam et expliquez nous la çalat, comment elle se fait

Il y a cinq prières quotidiennes. La première dans la journée est celle de Fajr encore appelée Soubh régis pas deux unités de prières appelées Raka’. Celle du midi comporte quatre unités de prière, celle de ‘asr aussi quatre, celle du mogreb, trois  unités de prières et celle de Ichaï quatre.

Comment se fait une unité de prière ?

Après avoir bien fait les ablutions, on va dans la mosquée, étant un homme ou prie à la maison étant une femme. Il est recommandé à la femme de prier chez elle et strictement interdit à l’homme de le faire.

Étant dans les ablutions, toute marche effectuée en allant à la mosquée pour le seul motif de la çalat, sera l’absolution des péchés et l’écrit des bonnes œuvres. Un pas sera pour effacer les péchés et l’autre pour écrire les bonnes œuvres.

Sur son tapis, ou sur sa natte bien pur, à noter que quelque chose peut-être propre sans être pur, le musulman se dresse devant la direction de la Kaaba. On fera l’iqamo qui est une formule se faisant comme suit :

 Allahou akbar Allahou akbar,

Ach-hadou ane lâ-ilâha illallah

Ach-hadou ana Mouhammadane roçouloullah

Hayya ‘anla çorla,

Hayya ‘anlalfalâh

Qod qômati çolat

Qod qômati çolat

Allahou akbar Allahou akbar,

Lâ, ilâha, illallah.

Après, on soulève les deux mains ouvertes jusqu’à l’épaule, disant Allahou akbar. Ce premier Allahou akbar  est appelé tèkbiratoul Ihrâm. Ensuite, on formule des invocations telles soubhanâka Allahouma wa bihamdika, wa tabaraka ismouka, wa taenla jadouka, wa lâ ilâha guèyerouka

Ensuite, on récite la souratoul Alfâtiha dont un essai de la transcription phonétique est

Alhamdoulillahi rabbil ‘ânlèmîna

Ar-rahmân, Ar-rahîm

Mâlicki yaomidîne

Iyyakana ‘anboudou wa iyyakana ista’înou

Ihdinâ sirâtol moustèquîm

Sirato lèdzîna a-n-a-m-ta ‘anléyihim

guèyéril magu-doubi ‘anléyihim wa la dôooooolîna

Après la récitation, on dit Âmîn.  Après la récitation de la souratoul fâtiha, on récitera une autre qui peut-être par exemple souratoule Ihlâç :

Koul houwa Allahou Ahad

Allahou somad

Lam-yalidi wa lam-yoûla

Wa lam yakoun lahou koufou –wane ahad.

Après la récitation de la deuxième sourate, on part à la génuflexion appelée Roukou’ en disant Allahou akbar. Là, on dit trois fois Souhâna rabbîl ‘anzîm. Après avoir dit cette formule trois fois, on se redresse en disant

sèmi’a Allahou limanilhadou,

rabbanâ wa lakalhamdou.

Hamdane kèçirane, toyyibane, moubarakane, wa açilane fihi.

Ensuite, on va à la prosternation appelée soujoud en disant Allahou akbar. Dans cette position, on dit trois fois de suite la formule soubhâna rabbi Al-‘a-anlâ. Après avoir dit trois fois cette formule, on se redresse en s’asseyant sur son pied gauche, laissant le pied droit debout sur les orteils. Là, on dit trois fois rabbi igufiri. Ensuite, on repart encore au soujoud et redit trois fois la même formule soubhâna rabbi al-‘a-anlâ.

Là, se termine une unité de prière. On se relève sur ses deux pieds pour la deuxième unité de prière.

Dans chacune des cinq prières quotidiennes, pour les deux premières unités de prières, on fait comme on l’a détaillé, en récitant la souratoule fâtiha et une autre, faisant ce qu’on a dit à la suite. Pour les deux dernières unités de prières pour les prières de quatre unités de prières, ou pour la dernière s’agissant de la prière de trois unités de prières, on récite uniquement la souratoule fâtiha. La seule différence est qu’on ne récite pas après la souratoul fâtiha une autre. À part cela, il n’y plus une autre différence. Après deux unités de prière, on s’assied récitant la tachahoud qui est :

Atahiyatou lillah,

azakiyatou lillah,

atoyyibatou, wa çolawatou lillah

as-salamou ‘anléyika ayyouha nabiyyou

wa rahmatoullah, wa barakâtouhou

as-salamou ‘anléyinâ wa anlâ ‘ibâdillahi çolihine.

Pour la prière du matin, on fait deux unités de prière, donc après le tachahoud, on récite l’ibrahimite qui est

Allahoumma çolli anlâ Mouhammad

wa anlâ âli Mouhammad

Kamâ çolayéta anlâ Ibrahîm

Wa anlâ âli Ibrahim

Wa barriq anlâ Mouhammad

wa anlâ âli Mouhammad

Kamâ baraqta anlâ Ibrahîm

Wa anlâ âli Ibrahim

Innaka hamidoune majîd

La prière du midi (zuhri), de ‘asr, de mogreb et d’ichaï sont de trois quatre unités de prière, donc après deux unités de prière, on lit uniquement le tachahoud. C’est uniquement pour la dernière unité de prière qu’on augmente à la tachahoud l’ibrahimite.

Après l’ibrahimite, il est recommandé de demander protection contre quatre choses en disant :

Allahoumma, inni ‘aouzoubika mine ‘anzabile qobr wa mine ‘anzabile an-nar, wa mine fitnati mahya wa mamati, wa aouzounbika mine charri al-maçih ad-dajjal.

 on peut y augmenter les invocations telles:

Rabbanâ atinâ fi douniy haçanatane

Wa fil âhirati haçanatane

Wa qinâ ânzaba an-nar

Après, on fait le tèslim qui est :

Açalamou anléyikoum wa rahmatoullah une première fois (en tournant la tête à droite comme si on voulait regarder les fidèles de la droite)

Açalamou anléyikoum wa rahmatoullah une deuxième fois (en tournant la tête à gauche comme si on voulait regarder les fidèles de la gauche)

La prière est ainsi terminée. Cependant, il n’est pas bon que le musulman se lève en même temps que la prière est terminée. Il lui est recommandé de rester sur sa natte faisant les invocations telles

Allahoumma anta as-salam, wa mineka as-salam, tabarakta yâ zal jalâli wa al-ikram.

Allahoumma lâ mani-en limâ a enteyita, wa la moutiya lima manata wa la ya… ya zal jalâli wal ikram….

Lâ ilâha illallah wahdahou la chèrika lahou, lahoulmoulkou wa lahoulhamdou wa houwa anlâ koulli chéyine qodir.

Làhaola wa là qouwwata illa billahi lâ ilâha illallah lahou ni-en-matou wa lahou-l-fadlou  wa lahou çana-ou-l –haçanou  lâ ilâha illallah mou-h-licîna lahou dine wa lao kariral kâfirine.

On fait Soubhânallah 33 fois, Alhamdoulillah 33 fois, Allahou akbarou 33 fois

Après on dit : Lâ ilâha illallah wahdahou la chèrika lahou, lahoulmoulkou wa lahoulhamdou wa houwa anlâ koulli chéyine qodir.

Après, on lit ayatal kourciyi et d’autres courtes sourates.

Peut-on prier avec un document en main pour pouvoir mieux réciter les sourates et invocations lorsqu’on ne les a pas encore mémorisés ?

Pour les prières obligatoires, il n’est pas permis de garder un document. L’Imam doit nécessairement connaitre les choses par cœur.

Pour les prières surérogatoires telles celles de tarawih (la çalat durant le Ramadan), on doit mémoriser la sourate Al-fâtihah. Mais pour réciter les autres sourates, on peut garder un exemplaire du Coran. Quand aux invocations, on ne garde rien, que ça soit dans la prière obligatoire ou non. Et Allah en est Le plus informé.

Quelles sont les choses qui annulent la prière ?

  • Ricaner volontairement durant la prière. Le sourire est pardonnable, mais quand ça devient trop, il est peut annuler la prière
  • Manger volontairement
  • Parler volontairement
  • Quand l’ablution est annulée,
  • Quand on s’évanoui …

Qu’est qu’une mauvaise prière ?

Une mauvaise prière est une prière dans laquelle, le musulman ne se patiente dans les rites. Il ne fait pas bien les génuflexions (roukou’), prosternations (soudjoud). Il fait les soujoud comme un coq qui picore les grains. Une telle prière est mauvaise et n’est pas acceptée, car Allah aime qu’on fasse les choses avec perfection.

Donc, le fait de ne pas faire les invocations à la fin de la prière ne l’annule pas

Ça peut l’annuler. Tout dépend là du prieur. Pourquoi n’a-t-il pas fait les évocations ?

Si c’est parce qu’il ne les connait pas encore, alors on lui donne un temps déterminé pour qu’il les apprenne.

S’il les connait et ne les fait pas à cause d’une urgence alors, il est pardonné. Mais s’il ne les fait pas par la paresse, alors c’est sûr qu’il a prié dans l’intention de vite la terminer, il ne l’a pas fait avec perfection, dans la patience. Sa prière peut-être mise en cause.

Quels sont les bienfaits dans la formulation de ces évocations après la çalat ?

Une fois que c’est la recommandation du Prophète (pbsl), alors tout musulman qui les fait a de grandes récompenses, parce qu’il les fait en obéissance au prophète d’Allah sachant que le Prophète ne dit rien sous l’effet de la passion.

Le prophète (pbsl) a dit que celui qui finit la prière et dit : Soubhânallah 33 fois, Alhamdoulillah 33 fois, Allahou akbarou 33 fois

33+33+33 = 99. S’il dit la centième fois: Lâ ilâha illallah wahdahou la chèrika lahou, lahoulmoulkou wa lahoulhamdou wa houwa anlâ koulli chéyine qodir. ses péchés lui seront pardonnés même, s’ils sont à l’écume de la mer, c’est-à-dire incomptable.

Waoh ! Comme c’est très magnifique d’être musulman

Alhamdoulillah ! Louange à Allah pour Ses bienfaits sur le fils d’Adam dont l’Islam

Comment se fait l’appel à la prière ?

On peut dire

Allahhou akbar, Allahhou akbar

Allahhou akbar, Allahhou akbar

A-ch-hadou ane lâ ilâha illallah

A-ch-hadou ane lâ ilâha illallah

A-ch-hadou anna Mouhammadane roçouloullah

A-ch-hadou anna Mouhammadane roçouloullah

Hayya ‘anla çolah

Hayya ‘anla çolah

Hayya ‘anlal-falah

Hayya ‘anlal-falah

Allahou akbar Allahou akbar

Lâ ilâha illallah

Pour l’appel de la prière de soubh avant les deux dernières lignes, on dit

Aç-çolatou horyéroune mina naomi

Aç-çolatou horyéroune mina naomi 

Qu’est-ce qu’on dit à la fin de l’appel à la prière ?

On dit :

 Allahoumma rabba hazihi da-enwati tâaamma wa çolatoul-qôooo-ima, ati Mouhammadane al-waçilata wal-fadilath, wab-ençouhou maqômane mahmoudane lezî wa-endtahou innaka lâ touhlifoul mi-ênde.

Comment se fait les ablutions ?

Voici en ordre, comment elles se font

  • On formule l’intention d’ablution. Pour cette intention il n’y aucune formule a prononcé.
  • On présente une eau pure et purificatrice.
  • On dit bismillahi
  • On lave les mains trois fois sans oublier de flotter les inter-doigts
  • On rince la bouche en faisant entrer l’eau et la recrachant, ceci en le faisant trois fois
  • On aspire et inspire l’eau dans les narines trois fois
  • On lave le visage trois fois. N’oubliant pas que le visage occupe toute la partie visible, de la limite des cheveux au front jusqu’au menton, et d’une oreille à l’autre
  • On lave trois fois le bras droit jusqu’au coude, y compris le coude
  • On lave trois fois le bras gauche jusqu’au coude, y compris le coude
  • On essuie une fois la tête entière de devant jusqu’au derrière et de derrière jusqu’au devant
  • On inclue l’intérieur et l’extérieur des oreilles une fois avec les doigts mouillés
  • On lave une fois le pied droit jusqu’au cheville y compris les inter-orteils.
  • On lave une fois le pied gauche jusqu’au cheville y compris les inter-orteils.
  • On dit Ach-hadou anel â-ilâha illallah, wa anna Mouhammadane ‘anbdouhou wa roçoulouhou…..

Et c’est la fin avec les ablutions.

Qu’est-ce qui annule les ablutions ?

  • Le fait de ne pas formuler l’intention au début
  • Uriner
  • Peter
  • Toucher sa verge avec la paume des mains
  • Le sommeil profond

Que signifient les symbole (pbsl), (URA), (ç), (swt), (pbsAl), ®, (a), qu’on rencontre dans les ouvrages musulmans ?

(pbsl), (ç), (pbsAl),… sont utilisés comme symboles pour dire Paix et Bénédiction sur lui. Ils sont utilisés souvent dans le compte du Prophète Mohammad (pbsl). Par contre, d’autre sont contre ces emblèmes.

(swt) signifie Soubhânahou wa taenla, c’est-à-dire, Gloire à Lui le Très Haut. Il est utilisé pour Allah

® signifie, Qu’Allah l’agrée s’agissant d’un compagnon du Prophète Mohammad (pbsl), ou qu’Allah lui fasse miséricorde s’agissant d’un savant.

(a) signifie Sur lui la Paix. Il est utilisé dans le compte des autres prophètes. Par exemple Jésus (a) signifie Jésus (sur lui la Paix).

Peut-on hériter l’Islam, la foi ou le savoir ?

Jamais, le savoir, la foi, l’Islam ne s’héritent pas sinon, le père musulman fervent ne sera pas au Paradis alors que l’enfant est en Enfer ou vice versa. Noé (a) le père est au Paradis alors que son enfant est en Enfer. Abraham (a) le fils est au Paradis alors que son père est en Enfer. Pharaon, le mari est en Enfer alors que sa femme Açiya ® est au Paradis. Loth (a), le mari est au Paradis alors que sa femme est en Enfer. Le Prophète Mohammad (pbsl), le maitre des prophète est au Paradis alors que sa mère, son père, son oncle, son grand-père,… tous morts dans la mécréance sont en Enfer. Qu’Allah nous guide.

Chacun sera jugé sur ces œuvres. On ne punira pas les parents sur les péchés des enfants sauf si c’est eux-mêmes qui ont mal éduqué leurs enfants. Ils ne les ont peut-être pas enseigné la crainte, ils ne les ont pas inscrit dans une école coranique pour qu’ils apprennent l’Islam. ils ne les ont pas appris comment prier, jeûner,…

Pourquoi dit-on que l’accès au Paradis est difficile à celui qui n’a pas le savoir bien qu’il soit musulman ?

Le diable guette l’homme partout où il est. Ainsi, il faut le savoir pour connaitre le bien ou le mal. Allah a dit «connaissez-moi avant de m’adorer, comment pourrez-vous m’adorer sans me connaitre ?». Le Prophète Mohammad (pbslà a dit «la recherche du savoir est obligatoire tout musulman»

Celui qui n’a pas le savoir sera indifférent sur certains péchés. Il ne pourra pas connaitre la gravité des péchés. Il ne saura pas comment prier, comment jeûner… On ne fini jamais d’apprendre.

Il ne nous est demandé que d’avoir l’essentiel du savoir. Sans le savoir, l’homme est perdu. Allah a dit «sont-il égaux ceux qui connaissent et ceux qui ne connaissent pas ?» (Coran 39 :9), «Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens; cependant, seuls les savants les comprennent.» (Coran 29 : 43), «Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah.» (Coran 35 : 28),…

Le Prophète (pbsl) a dit «Malheur à l’ignorant»

Quelles sont les preuves qui certifient que la recherche du savoir est obligatoire ?

 Les preuves sont incomptables. Dans le Coran, Allah dit :

  • Sont-ils égaux ceux qui connaissent et ceux qui ne connaissent pas ? (Coran 39 :9)
  • «Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous … qui auront reçu le savoir» (Coran 58 :11)
  • Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah (Coran 35 :28)

Dans les hadiths, le Prophète Mohammad (pbsl) a dit :

  • Bienvenu au chercheur du savoir (Ahmad)
  • Celui qui emprunte un chemin cherchant le savoir, Allah lui facilite l’accès au Paradis. (Moslem)
  • Certes, les Anges, les gens des cieux et ceux de la terre jusqu’à la fourmi dans sa demeure et les poissons, prient sur celui qui enseigne aux gens le bien. (Tirmidhi)
  • Les Anges rabaissent leurs ailes par humilité devant celui qui cherche le savoir (Tirmidhi)
  • Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre jusqu’aux poissons dans l’eau, demandent pardon pour le Savant (Tirmidhi)
  • La valeur du Savant sur le simple fidèle est comparable à celle de la pleine lune sur les autres étoiles (Tirmidhi)
  • Les savants sont les héritiers des Prophètes (Tirmidhi)…

De quel genre de savoir s’agit-il ?

Il s’agit bel et bien du savoir religieux, le savoir qui rapproche l’esclave de son Seigneur

Par où commence le savoir ?

Par la lecture. N’oublions pas que le tout premier mot révélé au Prophète fut Iqra (lis)

Quelle est la première chose à étudier ? Qu’est-ce la suit ?

La première chose à étudier est le Noble Coran, après les hadiths.

La lecture du Coran et des Hadiths suffit-elle pour acquérir le savoir ?

Non, pour mieux comprendre le Coran et les Hadiths, il faut lire d’autres livres islamiques authentiques. Tous ces livres tournent autour de la compréhension du Coran et des Hadiths

Il y a-t-il des faux livres islamiques ?

Il y en a plein. En effet, il y a des faux musulmans, ou des musulmans sectaires qui propagent le mensonge comme les chiites, les ahmadiya, les tèblighs, les tidjaniya, les soufi, les kharidjite,…

Comment faire pour ne pas emprunter le chemin de ces faux musulmans ? 

Il suffit de s’accrocher au Coran et aux Hadiths et de demander à Allah la guidance. Pour cela, vous n’aurez pas à faire beaucoup d’amis. Et n’oubliez pas qu’il y a des sectaires en Arabie saoudite même s’ils sont en minorité.

Ces égarements ou ces sectes ont une preuve de leur existence ?

Oui, le Prophète (pbsl) a prévenu que sa communauté sera divisée en 73 sectes, une seule d’entre elle ira au Paradis.

Peut-on s’appeler salafite pour prétendre être guidé ? 

Allah a dit Musulman, musulmane, croyante,… nulle part Allah n’a désigné quelqu’un salafite, wahabite,… Il faut éviter toutes ces appellations et se dire musulman, musulmane.

Pourquoi est-il difficile à la femme d’aller au Paradis dans l’Islam ? 

Au contraire, c’est l’Islam qui a facilité l’accès facile du Paradis aux femmes. D’après les hadiths du Prophète (pbsl), il suffit à la femme de faire trois choses pour aller au Paradis :

  • Croire en Allah
  • Obéir au Prophète (pbsl)
  • Obéit à son mari

Ces trois points englobent tous les autres qui existent. Donc, l’Islam a facilité la tâche aux femmes et leur accès au Paradis est plus facile

Et pourquoi dit-on que le Prophète (pbsl)  a dit qu’il  vu beaucoup de femmes en Enfer 

La question avait été posée au Prophète et il a répondu que la femme souvent méconnait les bienfaits de son mari ; il suffit que son mari l’énerve une seule fois pour qu’elle dise qu’elle n’a jamais trouvé aucun bien en lui, ce qui est un énorme péché de sa part pour l’avoir dit.

Est-ce vrai que les musulmans entreront en Enfer et puis ressortiront ? 

Ce qui est dit est la suivante : Tout musulman qui meurt croyant ne goutera pas aux châtiments de l’Enfer. Quand à ceux qui sont musulmans mais qui pèchent et sont morts sans repentir, ils seront lavés de leurs péchés dans l’Enfer. Si Allah veut, Il leur pardonnera et ils ne goûteront pas l’Enfer, s’Il veut Il les châtiera pendant un temps déterminé.

On dit que le premier Enfer est pour les monothéistes désobéissants. Et le septième, là où se trouve le pire châtiment est pour les hypocrites. Ces deux Enfers se videront de leurs combustibles, c’est-à-dire que ceux qui s’y demeurent iront au Paradis et alors le feu couvrira tous les autres, Juifs, chrétiens, Mages, charlatans…

Comment un musulman devient mécréant ? 

En prononçant des horribles propos tels :

  • Supposer qu’Allah a un fils, une sœur,…
  • Insulter un prophète, un Ange,…
  • Associer à Allah,…
  • Tuer un croyant sans raison,…

Sur quoi l’homme sera premièrement interrogé ? 

Sur les cinq prières quotidiennes. Tout comme la validité du passeport permet d’accepter les bagages et de prendre l’avion, la validité de la çalat permettra d’accepter toutes les autres bonnes œuvres. Quand la çalat est rejetée, tout ce qui suit est rejeté. Donc la çalat est le passeport du musulman au jour de la résurrection.

Comment faire pour bien prier ? 

Il suffit de toujours prier en Jama’ (en groupe), de lire les livres sur la çalat,…

Que faire de son enfant majeur qui refuse de prier ? 

La simple chose à faire est de le renier comme enfant. Ceci après avoir tout faire pour qu’il prie, mais qu’il a refusé. Il ne restera plus dans votre maison,… car la miséricorde ne descend pas sur un groupe dans lequel se trouve celui qui ne prie pas. 

Que dites-vous de celui qui malgré tout veut aller au Paradis ? Ça lui plait beaucoup d’être dans le Paradis de Dieu ? 

Son amour sincère du Paradis peut lui sauver. Aussi, le fait d’aimer les gens vertueux peut conduire au Paradis, car le Prophète Mohammad (pbsl) a dit «l’homme est avec celui qu’il aime (au Paradis)».  Donc il suffit d’aimer le Prophète Mohammad (pbsl) pour peut-être, être avec lui au Paradis.

Comment salue-t-on en Islam ? 

Tu dis as-salamou ‘anléyikoum à ton frère ou sœur musulman-e et il ou elle te répond wa ‘anléyikoum salam.

Ce n’est pas bon de répondre par âmîn wa anléyikoum salam. Le plus mauvais est de répondre pas ma anleykoum salam 

Peut-on serrer la main à une femme ? 

Non, sauf si elle est une Mahrama

Qu’est-ce une mahrama ? 

C’est une femme avec qui le mariage est interdit. Exemple d’une sœur (consanguine, utérus, ou germaine), belle mère,… 

Pourquoi les gens font l’invocation dans les mains et les essuient sur le corps ? 

Lors des invocations, il est permet de lever les mains. Mais les essuyer sur le corps n’a pas une preuve crédible.

Que se passera-t-il dans la tombe ? 

une fois le mort enterré, deux anges lui apparaitront, lui posant trois questions en arabe disant :

Mane rabbouka (Qui est ton Seigneur) ?

Si le mort était un croyant, il répondra Allah. Alors, les anges s’en réjouiront. Ils lui poseront la deuxième question :

Quel est ta religion (Mâ dinouka)?

Le croyant dira l’Islam.

On le questionnera sur le Prophète Mohammad (Pbsl) ?

Et il donnera la bonne réponse. On le félicitera. Il vivra dans le plaisir jusqu’au jour de la résurrection. Sa tombe sera ouverte au Paradis et il en bénéficiera de ces bons vents et de ces odeurs agréables…

Quand au mécréant, ou le musulman ignorant qui suivait sa passion se sera du calvaire. À chaque question, il répondra : Ah Ah… Je ne sais pas. Il subira dans sa tombe, divers supplices, sa tombe sera ouverte à l’Enfer… Qu’Allah nous éloigne des ouvres qui conduisent à une mauvaise fin.

Quelle question peut-on poser à un chrétien pour lui prouver que sa religion est fausse ?

Vous lui demander : Quel acte d’adoration fais-tu aujourd’hui et Jésus faisait dans son temps ?

Que faire d’un musulman qui boit de l’alcool et qui commet l’adultère ?

Vous vous éloignez de lui

On dit que tout mal qui atteint un musulman est pour lui une sorte d’expiation, est-ce une vérité ?

Oui, toute maladie, toute piqure, famine,… qui atteint un musulman est pour une sorte d’expiation de telle manière qu’il pourra s’en ressortir pure sans péchés. Il faut donc se patienter face aux épreuves

On dit que celui qui adore Allah ne doit plus tomber malade ou souffrir, est-ce une vérité ?

C’est faux, au contraire celui qui est plus proche d’Allah est plus éprouvé. Le plus éprouvé est celui qui a une grande foi.

Q71 : Comment demander Pardon ?

Vous dites astagufiroullah

Allah en est mieux informé

Louange à Allah, Paix et Bénédiction sur le Prophète Mohammaddisiiii

Lisez beaucoup d’autres livres dans notre bibliothèque

 

 

Livre : SON Nom, c’est Al-Qour-âne (en papier et en pdf)

couverture nom

AUTEUR : Abdoul Karim DJOUDA

NOMBRE DE PAGES : 72

ÉDITEUR : Moakada_édition

FORMAT : 110×152

PRIX DE VENTE : 3 euros (2000 fcfa)

MÉTHODES DE COMMANDE : Face-book      Twitter       e-mail

Tél : (00229) 96996421

Il vous sera plus bénéfique de payer le livre via ce lien : https://5euros.com/profil/moakadaabdoullah

RÉSUMÉ:

Vous lisez le Coran, mais vous ne parvenez pas à trouver la beauté de la lecture. Durant la lecture, vous sentez de la fatigue. Vous ne sentez pas le plaisir de lire. La composition classique du Coran ne vous charme pas…
C’est sûr qu’il vous a manqué quelques petits détails, une toute petite chose qui perturbe votre cœur et trouble votre âme.

Lisez donc ce livre et voyez si votre amour du Coran n’augmentera pas, ou si vous ne découvrez pas la beauté de la lecture et que votre récitation ne deviendra pas infatigable à écouter

AVANT PROPOS

c1c3

AVANT PROPOS

 

Au Nom de Dieu, Maître du Jour de la rétribution, Créateur de l’Univers, l’Invisible, l’Omnipotent, Celui qui fait ce qu’Il veut et qui a la capacité de faire toute chose. Lui qui nous a envoyé Son Messager, le Prophète Mohammad (pbsl), avec la guidance et la religion de vérité (l’Islam), comme annonciateur et avertisseur. Il l’a envoyé comme miséricorde pour l’univers, cependant la plupart des gens ne le savent pas.

Paix et Bénédiction sur ce Noble Prophète le Bien-aimé, sur sa famille, ses compagnons et le Reste des vertueux qui sont restés fidèles à sa tradition jusqu’au jour de la résurrection.

Al-Qour-âne est la Parole incréée de Dieu (Allah), le Tout Puissant, constitué des chapitres et versets. Au sein du Livre, on lit «Ne prenez pas en moquerie les versets de Dieu» (Chapitre 2 :231)

Al-Qour-âne est le Livre envers qui l’homme doit un minutieux respect et une honorable admiration. Il ne doit pas s’en amuser spirituellement, psychologiquement, physiquement ou verbalement. Il est bien connu que la plus simple plaisanterie avec le Livre rend mécréant.

L’homme présente deux aspects : soit, il considère ou respecte quelque chose parce qu’il entend dire qu’elle doit-être considérée et respectée. La masse a cet aspect. Peu de personnes comprennent cette considération et ce respect. Quand quelqu’un comprend la considération et le respect que mérite une chose, il devient un être particulier. L’instinct du savant l’excite à comprendre le dessein de chaque chose, et c’est ainsi qu’il obtient un grade élevé auprès de Dieu : «Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous … qui auront reçu le savoir» (Coran 58 :11). Ce livret à pour objet de vous aider à trouver une place au sein des savants.

Beaucoup respectent le Qour-âne parce qu’ils entendent dire qu’il doit-être respecté. C’est une bonne chose de leur part. Mais quand ils font l’effort de comprendre ce respect, leur récompense se multipliera. Le Prophète Mohammad (pbsl) a fait comprendre que les récompenses varient de dix à sept cents et plus encore.

La lecture d’une lettre du Qour-âne, fait bénéficier dix bonnes actions. Quand le lecteur comprend ce qu’il lit et en médite profondément, le nombre de bonnes actions qui lui seront écrites s’élèvera jusqu’à sept cents et plus encore. La lecture qour-ânique suivit de méditation élève le lecteur en rang et en dégré. Il faut donc cesser de lire jusque parce que les gens le disent, mais à chercher à comprendre la valeur de la lecture. Avec ce livret, vous pouvez désormais vous désinscrire de la liste de ceux qui lisent le Noble Livre dans l’insouciance et avec une négligence.

Tout le monde n’a pas le dont naturel qui lui permettra de comprendre la considération et le respect du Livre. Ce don est certes une science qui permet de sentir la tranquillité de l’âme chaque fois qu’on s’en rapproche. Cette science est régie par certains détails dont la connaissance est primordiale. Et ce livret à pour but d’aider à comprendre quelques détails qui permettront incha Allah, de comprendre le respect que le Livre réclame.

Ce livret peut vous conduire à une bonne inspiration dans le sens de la compréhension de la particularité du Noble Qour-âne, son merveilleux style, sa formidable composition,…  Vous pouvez après la lecture de ce livret parvenir à composer votre psalmodie du Qour-âne telle qu’aime votre âme. En effet, une bonne psalmodie du Livre permet de trouver le plaisir de la lecture et, cette psalmodie a quelques secrets qu’un bon lecteur doit connaitre.

Nous vous proposons donc ce livret dans le but de vous aider à retrouver votre plaisir de la lecture du Qour-âne afin de pouvoir bénéficier de plus de dix bonnes actions à la lecture de chaque lettre. Lisez-le avec une concentration et recommandez sa lecture aux amis. Qui recommande une bonne action en aura la pleine récompense chaque fois que les gens la feront. Bonne lecture à vous tous.

Groupe Moakada/groupe de la promotion du savoir

          matière

matièr

LES LIVRES DE 2 EUROS SONT ICI

 

wasalam

Maitrisez facilement le Coran

MOAKADA

Partagez d’avantage pour prendre des récompenses divines.

Soutenez le GROUPE MOAKADA en lui faisant UN DON.

Lisez beaucoup d’autres Livres dans NOTRE BIBLIOTHEQUE

Les livres d’ici vous permettront de maitriser facilement le Coran sans beaucoup de gêne.

Pour des livres payant, CLIQUEZ ICI

Il vous sera plus bénéfique de payer ou de recevoir tous les livres EN CLIQUANT ICI:

Pourquoi ne pas lire alors que vous savez lire ? Craignez Allah

1couverture 4èmeLa viande du porc  partie 10 (La chair du porc)
2couverture 4ème Toute âme doit goûter la mort, Partie 4    (Pdf Toute âme doit gouter la mort)
3couverture 4ème Allah revivifie la terre morte  (pdf : La terre morte Partie 6)
4couverture 4ème  Toutes sortes d’exemples évoqués dans le Coran       (pdf : Partie 7 (toute sorte d’exemple dans le Coran))
5 Capture Attentif Allah est attentif à nos actes, Partie 3      (pdf Allah est bien Attentif)
 6 heurrrrr     Les vrais aveugles, sourds et muets, Partie 9        (pdf partie 9)
7heurrrrr   Malheur à ceux qui crient au mensonge, Partie 5 (pdf Malheur à ceux qui crient au mensonge)
8 heurrrrr       Craignez Allah , Partie 2 (pdf Craignez Allah 11)
9 heurrrrr          La fin du monde, Partie 1  (PDF: La fin du monde)

 

 

La consommation de la Viande du Porc est interdite

Téléchargez le livret en faisant un seul clic sur :

(La chair de porc)

(Bismillah)

Lisez le livre

Bismillah

  • Certes, Il vous est interdit la chair d’une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. (Coran 2 :173)
  • Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc,… (Coran 5 :3)
  • Dis : “Dans ce qui m’a été révélé, je ne trouve d’interdit, à aucun mangeur d’en manger, que la bête (trouvée) morte, ou le sang qu’on a fait couler, ou la chair de porc – car c’est une souillure -… (Coran 6 :145)
  • Il vous a, en effet, interdit (la chair) de la bête morte, le sang, la chair de porc,… (Coran 16 :115)

Donc, quatre fois dans le Coran, Allah interdit la viande du porc. Et la raison de son interdiction est bien claire. Dans le verset 145 du chapitre 6, il est dit que «c’est une souillure».

Le simple touché de la viande du porc est une souillure. Ibn Kèthir ® explique dans son tèfçir : «« La viande de porc » qu’il soit domestique ou non comme le sanglier, toutes ses parties même la graisse sont interdites, car le verset l’a décrit comme une souillure. Comme une preuve de sa nature souillée, on cite ce hadith du Sahih Mouslim d’après Bourayda Ben Al-Khassib Al-Aslami que l’Envoyé d’Allah -qu’Allah le bénisse et le salue- a dit : «Celui qui joue au tric-trac est comparable à celui qui souille sa main avec la chair du porc et son sang».

Si le simple toucher de la viande du porc et de son sang est dégoûtant comment sera donc sa consommation qui comporte un péché ?

On trouve dans les deux Sahihs ce hadith: «L’Envoyé d’Allah -qu’AIlah le bénisse et le salue- a dit : «Allah a interdit la vente de vin (les boissons alcooliques), les bêtes mortes, le porc et les idoles» On lui demanda : «Ô Envoyé d’Allah, que penses-tu de la graisse des bêtes mortes pour enduire les navires, à graisser les peaux et comme aliment pour les lampes ?». Il répondit: «Non, ceci est prohibé»

Le touché, la vente, l’usage,… de la viande du porc ou de sa graisse sont interdits.

Cette viande est sur tous les plans (psychologique, spirituel, théorique, physique, administratif, sociale, éducatif,…) une souillure, comportant beaucoup de maux.

Dans le livre intitulé «Le licite et l’illicite en Islam», à la page 44, il est détaillé : «Le tempérament correcte en est dégoûté. D’ailleurs, la médecine moderne a prouvé que sa consommation est dangereuse, surtout dans les régions chaudes. Les expériences scientifiques ont également démontré que sa consommation était l’une des raisons de la présence du vers solitaire ainsi que d’autres vers mortels. Et qui sait, la science de demain nous démontrera peut-être d’autres secrets de l’interdiction du porc que ceux que nous connaissons aujourd’hui. Allah a raison de décrire son Prophète de cette manière : L’homme qui interdit aux hommes les vilenies. À propos de ce que l’on vient de dire, nous citons ici le cas de certains chercheurs qui vont encore plus loin et disent que la consommation permanente (de la viande) du porc provoque une indifférence de la personne envers les choses inviolables» (Fin de citation).

La consommation de la viande du porc étant une interdiction divine, procure la malchance, la malédiction, des épreuves,…, car c’est une transgression de la loi d’Allah. Qu’Allah nous préserve, nous et nos enfants, de la transgression de Ses lois.

Complément

Le porc est mentionné aussi dans un autre verset de manière à certifier que c’est un animal d’ignominie. Allah a dit : 

«Dis : “Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré le Tagut, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit”» (Coran 5 : 60)

Les juifs pour leur transgression, n’ont pas été transformés en des moutons par exemple, mais en des singes et des porcs, une preuve que cet animal fait partie de ceux maudis.

Mais, le malheur est que le Diable enjolive ce qui a été interdit à l’homme. Ce qui fait que de nos jours, le commerce la viande du porc, comme celui de l’Alcool,… est devenu, l’un des plus lucratifs en Occident et dans les autres pays non musulmans ou laïques. C’est ainsi que le Diable enjolive l’égarement à l’homme. Qu’Allah nous préserve des manigances diaboliques.

NB : À noter que d’autres aliments sont interdits dans l’Islam et dont leur énumération ne fait pas partir du but de ce livre.

Remarque

Allah le Très Haut a dit :

  • «Si quelqu’un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché» (Coran 5 :3)
  • «Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux.» (Coran 6 :145)
  • «Mais quiconque en mange sous contrainte, et n’est ni rebelle ni transgresseur, alors Allah est Pardonneur et Miséricordieux» (Coran 16 :115)

Il est permis à celui qui veut mourir de faim d’en prendre jusqu’à ce qu’il trouve une autre nourriture à manger. Allah connait celui qui consomme cette viande par contrainte et celui qui la prend délibérément. Allah précise chaque fois que celui qui la consomme ne doit pas penser commettre un péché, une transgression. «sans inclination vers le péché» (Coran 5 :3), «sans toutefois abuser ou transgresser» (Coran 6 :145), «et n’est ni rebelle ni transgresseur» (Coran 16 : 115)

La plupart de ceux qui consomment cette viande de nos jours, la consomment par inclinaison au péché et par transgression.

À noter

  • La consommation de la viande du porc est interdite
  • Son commerce est interdit
  • L’usage de ses éléments tels sa graisse est interdit
  • Son simple touché est réprimandé …

Abou Houraira (r) a rapporté que le Messager d’Allah -qu’Allah le bénisse et le salue- a dit; «Ne commettez pas les péchés qu’ont commis les fils d’Israël en usant de différentes ruses pour rendre licite ce qu’Allah a interdit»

 

Tester votre connaissance

A-t-on énumérez tous les endroits du Coran où le porc est cité ?

NB : Ce n’est pas obligatoire, mais nous serons très heureux de recevoir par mail vos réponses qui seront pour nous une manière d’augmenter nos connaissances. Rassurez-vous que rien de ce que vous nous enverrez ne sera publié au publique dans le but de vous porter un quelconque préjudice. Au contraire, nous exploiterons ce qui est utile dans vos réponses. Partagez donc avec nous vos connaissances, comme nous le faisons volontairement avec vous. Qu’Allah vous fasse miséricorde. Répondez ici

Qu’Allah nous guide dans le droit chemin, augmente notre connaissance, et fasse de nous l’un de Ses élus. Nous Lui demandons le grand Paradis et Lui demandons de nous éloigner de tout ce qui nous mènera dans l’Enfer, Il est en réalité, dans la réalité et dans la vérité absolue le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Louange à Allah, Paix et Bénédiction sur le Prophète Mohammad.

Partagez ceci d’avantage. Soutenez le GROUPE MOAKADA en lui faisant UN DON. Lisez beaucoup d’autres sujets dans NOTRE BIBLIOTHEQUE

wasalam

 

 

 

Que dit l’Islam à propos du « Poisson d’Avril » ?

poisson

Téléchargez le livre en faisant un seul clic sur :

(Que dit l’Islam à propos du « poisson d’Avril » ?)

(Bismillah)

disiiii

LIRE LE LIVRET

Bismillah

Au Nom d’Allah, paix et bénédiction sur le Prophète Mohammad.

Le «poisson d’Avril» quoiqu’en soit son origine et son but, est devenu de nos jours une manière d’escroquer, de voler, de s’approprier injustement d’une propriété d’autrui, de tromper,… C’est de nos jours une injustice fragrante, une supercherie par laquelle ont dérobe adroitement les droits d’autrui. Par une simple locution «poisson d’Avril», ce que l’autre a payé avec un bon prix devient la propriété d’une autre personne.

C’est sur base de ses injustices dont profitent beaucoup que nous condamnons cette plaisanterie de vol.

En effet, rien de ces histoires ne concerne le musulman. Un certain «poisson d’Avril» n’est pas l’affaire musulmane. Malheureusement, ce malheur a été internationalisé et alors aucune victime ne peut pas s’en plaindre dans un commissariat. Si donc, le bien d’un musulman devient par ce «poisson» la propriété d’un mécréant, il ne peut en aucune manière le récupérer. Les objets saisis, autrement dire, les fruits illégaux du «poisson d’Avril», tels un portable (quoiqu’en soit la marque ou la qualité), de l’argent (une certaine somme), un sac,… en bref, des objets ordinaires de prix variant entre 5 à 50.000 f –voir plus—, ne seront plus jamais retournés. L’escroc te cajole, demande à jeter un coup d’œil sur l’objet, toi qui n’a aucune idée arrêtée, le remet à ton ami de toujours, et puis brusquement, il te dit «poisson d’Avril». Tu lui demandes ce que cela signifie, et il te dit que l’objet devient pour lui. Quoi que tu fasses, lui porter une plainte,… il ne te le rendra plus. Le «Poisson d’Avril» est connu comme ça. C’est donc sans doute un vol légalisé.

Tout objet peut-être saisi. On dit chez nous que quand un véhicule est saisi, il fera deux semaines chez le nouveau propriétaire avant d’être retourné.

Si donc, un musulman en est victime dans un pays laïque, qu’il ne se hasard pas à aller porter une plainte dans un commissariat, car il ne sera pas écouté, mais qu’il récupère son objet lui-même. Et comment ?

Selon Abou Houraïra ®, le Prophète Mohammad (pbsl) a dit : «Quels sont ceux que vous comptez parmi vous comme martyrs?»

Les compagnons ® dirent: «Ô Messager de Dieu! Celui qui est tué au service de Dieu est un martyr».

Le Prophète (pbsl) dit : «Dans ces conditions le nombre des martyrs de ma communauté serait bien faible».

Ils ® dirent: «Qui sont alors les martyrs? 0 Messager de Dieu!»… (Mouslim)

D’après  Abdoullah Ibn ‘Amr Ibn Al ‘As ®, le Prophète (pbsl)  a dit: «Celui qui est tué en défendant ses biens est un martyr».  

Sa’id Ibn Noufeyl  ® a dit: «J’ai entendu dire le Messager de Dieu : «Celui qui est tué en défendant ses biens est un martyr. Celui qui est tué en défendant sa vie est un martyr. Celui qui est tué en défendant sa foi est un martyr. Celui qui est tué en défendant son honneur est un martyr».

(Rapporté par Abou Dawoud et Attirmidhi)

Quand le bien d’un musulman est saisi par «poisson d’Avril», il doit  le réclamer, car la sunna du Prophète (pbsl) l’exige. «Poisson d’Avril» n’a aucune place dans la chariya de l’Islam. Il a une origine païenne. Normalement, dans un pays laïque, chacun a la liberté de pratiquer sa religion. Le musulman n’a pas à obliger un mécréant à jeûner Ramadan. Souvent, le musulman n’est pas respecté en RAMADAN dans les pays laïques. Lors du jeûne, le mécréant se permet de manger devant lui. C’est ainsi que le mécréant n’a pas à imposer sa tradition à un musulman. Mais, le malheur fait que les mécréants pensent que leur tradition dans les pays laïques est la tradition de tout le monde sans exception. Fête de la fin de l’année est la fête de tout le monde, …, «poisson d’Avril» est pour tout le monde,… Mais, la sunna recommande au musulman victime d’un certain dérobement de défendre son bien et ceci, selon un hadith authentique.

Abou Houraïra ® rapporte: «Quelqu’un vint dire au Messager de Dieu :

«Ô Messager de Dieu! Que dois-je faire si quelqu’un venait me prendre mon argent ?»

Il (pbsl) dit: «Ne lui donne pas ton argent».

Il (l’homme) dit: «Et s’il me combat pour le prendre ?»

Il (le Prophète) dit: «Combats-le».

Il dit: «Et s’il me tue ?»

Il (pbsl) dit : «Tu es alors un martyr». Il dit: «Et si je le tue ?»

Il (pbsl) dit : «II est alors dans l’Enfer».

(Rapporté par Mouslim)

Et Allah a promis au musulman, qu’Il le défendra quand il sera opprimé. Allah dit «Ils ne sauront jamais vous causer de grand mal, seulement une nuisance (par la langue); et s’ils vous combattent, ils vous tourneront le dos, et ils n’auront alors point de secours.» (Coran 3 : 111)

«Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n’aime pas les transgresseurs !» (Coran 2 :190)

«Et si ceux qui ont mécru vous combattent, ils se détourneront, certes; puis ils ne trouveront ni allié ni secoureur.» (Coran 48 : 22) 

Comme résumé, nous demandons à tout

Musulman victime du vol dissimulé «poison d’Avril» de se défendre pour récupérer son bien. Il doit faire comprendre qu’il est un musulman et que cette utopie d’immaturité ne fait pas son apparat. C’est ainsi que le droit du musulman  sera désormais connu et que le musulman sera respecté.

QUAND ON ENTEND «POISSON D’AVRIL» DE LA BOUCHE D’UN MUSULMAN

Le Prophète (pbsl) a dit «Celui qui copie un peuple en fait partie»

Allah le Très Haut a dit :

«Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs»  (Coran 5 : 51)

«Le mauvais et le bon ne sont pas semblables» (Coran 5 :100)

«Ceux qui prennent pour alliés des mécréants au lieu des croyants, est-ce la puissance qu’ils recherchent auprès d’eux ? (En vérité) la puissance appartient entièrement à Allah.» (Coran 4 :139)

Un musulman qui fait le «poison d’Avril», imite les mécréants et non seulement une imitation, mais fait penser que les musulmans aussi font ce vol dissimulé. Alors que la corruption et ses synonymes sont interdits dans la religion de droiture : «Vous (musulmans) êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah.» (Coran 3 : 110).

Le musulman qui fait cela donne une mauvaise image à l’Islam. Il copie les mécréants, notamment les chrétiens ou juifs, alors qu’Allah dit que «la plupart d’entre eux sont des pervers.» (Coran 3 : 110).

Comment est-ce qu’un musulman peut-il copier un pervers ? Le Prophète Mohammad (pbsl) n’a rien copié des Juifs et chrétiens. Les Juifs appellent au rassemblement à l‘aide d’une trompe ou une corne, les chrétiens quant-à eux avec une cloche. Le Prophète (pbsl) par opposition à eu recommanda Adhan (l’appel à la prière).

D’après Oum Salama (qu’Allah l’agrée) : Les jours que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) jeûnaient le plus étaient le samedi et le dimanche et il disait : «Ce sont deux jours de ‘id des associateurs et j’aime me différencier d’eux ».

(Rapporté par l’imam Ahmed, hadith authentique)

Le samedi est le jour de fête des juifs et le dimanche celui des chrétiens.

Le Prophète (pbsl) nous a strictement interdit de copier les Juifs et les chrétiens. Donc, le musulman qui fait le «poisson d’Avril» :

  • s’est détourné de la sunna du Prophète Mohammad (pbsl), alors que le Prophète (pbsl) a dit «Celui qui s’est détourné de ma sunna n’est pas de moi (n’est pas musulman)» (Al-Boukhari et Mouslim)
  • Il a transgressé les lois d’Allah, alors qu’Allah dit «Voilà les ordres d’Allah. Ne les transgressez donc pas. Et ceux qui transgressent les ordres d’Allah ceux-là sont les injustes.» (Coran 2 :229)
  • Se moque des Versets d’Allah, alors qu’Allah dit «Ne prenez pas en moquerie les versets d’Allah» (Coran 2 :231)
  • A désobéit à Allah et au Messager (pbsl) alors qu’Allah a dit plusieurs fois dans le Coran «Obéissez à Allah et à son Messager»

À un pareil musulman qui veut rabaisser la valeur de l’Islam, voulant porter préjudice aux musulmans, il est appelé à donner une leçon. Quand on entend donc un musulman faire le «poisson d’Avril», on doit la blâmer ou même le corriger, ceci pour la seule cause d’Allah, pour l’honneur de l’Islam.

Conclusion

La blague du «poisson d’Avril», ne regarde pas les musulmans. Quand le bien d’un musulman est confisqué par ce vol, il doit le défendre et le récupérer.

Le musulman ne doit pas le faire à quelqu’un, car le faisant, c’est d’une part copier les mécréants et d’autre part, porter atteinte aux musulmans et désobéir à Allah et à Son Messager (pbsl).

Ce seul «poisson d’Avril», qui est un vol, une corruption, une injustice, une escroquerie,… est très susceptible de rendre mécréant. Faisons donc beaucoup attention, nous qui vivons au milieu des mécréants. Conservons notre Islam. Allah a dit «Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission.» (Coran 3 :102)

Selon Abou Houraïra ®, le Prophète (pbsl) a dit : «L’homme dit sûrement une parole provoquant la colère de Dieu sans lui prêter la moindre attention et voilà qu’elle le fait plonger dans l’Enfer».

(Rapporté par Al Boukhàri)

Qu’Allah nous éloigne de tout ce qui nous rendra mécréant et qu’il fasse que notre dernière parole soit Lâ ilâha illallah, Mohammad Raçouloullah

Partagez ceci d’avantage. Soutenez le GROUPE MOAKADA en lui faisant UN DON. 

disiiii

 

Wasalam

30 Hadiths authentiques (Livre gratuit)

Hadithdujour

Télécharger gratuitement le livre en faisant un clic sur ce qui suit:

(30 Hadiths authentiques)

(Bismillah)

SOUTENEZ LE GROUPE MOAKADA EN LUI FAISANT UN DON:

https://www.cotizup.com/moakada-islam

 

Vous pouvez recevoir plus de 50 livres islamiques en allant sur le lien suivant : https://5euros.com/service/56485/vous-livrer-plus-de-quarante-livres-islamiques-1-cadeau

 

 

wasalam

LA BIOGRAPHIE DE KHÂLID, L’EPEE D’ALLAH (R)

4

AUTEUR : Moakada

NOMBRE DE PAGES : 142

ÉDITEUR : Moakada_édition

FORMAT : PDF

PRIX DE VENTE : 12 euros (7800 fcfa)

MÉTHODES DE COMMANDE :

Face-book : https://web.facebook.com/moakada.abdoullahi

Twitter : https://twitter.com/01Moakada

e-mail : islamveritepourtous1@yahoo.fr

Il vous sera plus bénéfique de payer le livre via ce lien : https://5euros.com/profil/moakadaabdoullah

RÉSUMÉ  (Conclusion du livre):

C’était Khâlid ibn al-Walid ®, compagnon du Prophète Mohammad (Paix et Bénédiction sur lui), le redoutable guerrier que le monde n’a jamais connu. Il passa ces premières années à défendre le mal et ces dernières à défende le bien. La vérité, son cœur la voulait et quand il la trouva, il ne la laissa plus jamais. Khâlid ® a combattu pour la cause d’Allah depuis le jour de sa conversion jusqu’à la mort. Pendant ses 14 ans de vie musulmane, il fera de son effort pour mener loin le Message islamique. Grâce à son zèle vaillant, l’Iraq et la Syrie sont de nos jours des pays musulmans. Lui seul pouvait mettre en déroute mille hommes. Si on avait dans la communauté un second homme comme lui, le monde entier serait musulman. Mais, sa mort a créé à jamais un vide dans l’Islam et aucune femme n’a été capable de mettre au monde un homme comme lui.

L’Islam aura le dessus. Mais, ne croyons pas qu’Allah fera descendre les Anges qui combattront à la place des hommes au moment où ces derniers étaient au travers des femmes, au milieu des mets royaux, dans des maisons climatisées buvant des boissons fraîches.

«Dis : “Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers”.» (Coran 9 : 24)

C’est par nous qu’Allah propagera sa religion. «Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant.» (Coran 9 : 14)

Allah pourra nous envoyer les Anges pour nous soutenir, mais nous avons d’abord à œuvrer. «Mais oui ! Si vous êtes endurants et pieux, et qu’ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement.» (Coran 3 : 125)

À donc ne pas croire qu’il y aura le progrès de l’Islam sans les pertes de vie humaine des musulmans. Le musulman combattra jusqu’à la mort et un autre prendra son relai. La crainte de la mort n’est pas la nature des Musulmans. Chaque fois quand Khâlid ® envoyait de lettre aux ennemis, il terminait son message par : «Je viens vers vous (ou je suis) avec les hommes qui aiment la mort tant que vous aimez la vie».

Le musulman est venu mourir pour la cause d’Allah. Allah ne nous a créés que pour propager Son unicité. Et nous avons à beaucoup tirer dans la vie de Khâlid ®, vaillant guerrier. S’il s’agissait de sa propre force, il ne pouvait rien faire. Allah l’a soutenu et c’est ainsi qu’Allah soutient tous ceux qui luttent pour Sa cause.  «Souvenez-vous de Moi, Je me souviendrai de vous» (Coran 2 : 152), «Tenez vos engagements vis-à-vis de Moi, Je tiendrai les Miens envers vous» (Coran 2 : 40). «Si vous faites triompher (la cause d’) Allah, Il fera triompher votre cause» (Coran 47 :7)

Le musulman n’a pas par peur de la mort, à faiblir dans sa foi. Le vice roi de l’empereur de Byzance qui était en Égypte questionna l’un de ses auxiliaires sur l’état des musulmans. Ce dernier lui dit :

«Notre seigneur, les musulmans sont des gens qui aiment la mort plus que nous aimons la vie. Ils aiment l’humilité plus que la fierté. L’avidité est inconnue chez eux…»

«Des tels genre peuvent avoir le dessus…», dit le vice roi.

L’avide plein de fierté, craignant la mort et abandonnant la cause d’Allah ne pourra avoir la fierté de dire devant Allah qu’il est musulman, car le musulman, n’est pas celui-là qui court derrière le matériel, construisant des maisons, des hôtels,… pour le plaisir. Mais, c’est ce passager qui a une mission éphémère à accomplir et puis partir, un chevalier temporairement à l’ombre d’un arbre.

Malgré toutes les batailles sanglantes menées par Khâlid ®, il ne mourut pas sur les champs de batailles, mais dans son lit. Chacun à son destin et détester la mort n’est pas une dignité.

Jeunes musulmans, jeunes musulmanes, maintenez cette lumière de l’Islam que vos prédécesseurs vous ont conservé. Vous êtes pour la cause de l’Islam.

Cette question ne doit pas vous échapper : «En quoi suis-je utile à l’Islam ?»

Ne passez jamais une journée sans rendre service à l’Islam. Et luttez pour la seule cause d’Allah. Ne craignez qu’Allah.

«Ô vous qui avez cru ! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d’un châtiment douloureux ?

Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d’Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez !

Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d’Eden ? Voilà l’énorme succès et il vous accordera d’autres choses encore que vous aimez bien : un secours [venant] d’Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants.» (Coran 61 : 10-13) 

Toutes les louanges sont à Allah, le Créateur de l’univers. Paix sur notre prophète Mohammad, celui qui a apporté le salut au monde. Paix sur sa famille, ses compagnons et le restes des vertueux qui sont restés fidèles à sa tradition.

123

 

D’autres livres

1- Payants

https://amoakada.wordpress.com/2018/01/01/recommandation-de-quelques-livres-theologiques-etude-comparee/

2- Gratuits

https://amoakada.wordpress.com/2017/12/18/bibliotheques-des-livres-islamiques/

MOAKADA_édition (édition facile des textes islamiques)

AND

Il s’agit de l’édition complète (relecture, correction, mise en forme),… des livres, livrets, sujets, pamphlets, mémoires, … islamiques.

NB :Pour ceux qui sont en dehors de l’Afrique de l’Ouest, l’édition n’est que numérique (pdf).

Méthode d’édition

L’ouvrage est lu et quand il est accepté, alors son édition commence après accord

Les ouvrages acceptés :

1- L’histoire de l’Islam
2- L’histoire des compagnons
3- L’histoire du Prophète (pbsl)
4- Des livres sur la foi, sur la crainte d’Allah
5- Sujets traitant de l’Islam et la paix, l’Islam et le progrès, du terrorisme,…
6- Des recherches personnelles
7- Sur la science dans le Coran

8- Les bienfaits de l’Islam …

Les ouvrages rejetés :

Ce sont des ouvrages défendant les sectes, et les égarement, des ouvrages s’opposant à Allah et au Prophète (pbsl), des ouvrages politiques pour défendre un politicien, des ouvrages qui sont des plagiats …

Publication:

1- Sur notre site (gratuit)

Ce n’est pas obligatoire que nous publions le livre. Ceci revient à l’auteur. Néanmoins, nous mettrons le livre en vente dans notre librairie en ligne

2- Sur amazone.fr (payant)

Sur l’accord de l’auteur, le livre sera mis en vente sur amazone.

3- Sur 5 euros.com (option payant)

Si le prix du livre est de 5 euros ou moins, alors, nous pouvons le vendre sur 5euros.com après l’accord de l’auteur.

NB: L’auteur toute fois peut lui-même créer un compte de vente sur amazone et sur 5euros.com

3- Sur Youtube (option payant)

Sur l’accord de l’auteur, une vidéo sera composée pour le livre et le mettre en ligne sur le compte Youtube de Moakada.

Pour voir un exemple : https://youtu.be/rEzn3lMbnYw

Pour une bonne vente

Le grand effort revient à l’auteur. Pour mieux vendre son livre, il doit en faire une bonne promotion: Solliciter un débat sur une chaine influente concernant son écrit, demander sa publicité par les experts dans le domaine, le proposer lui-même aux amis, faire sa publication sur les réseaux sociaux tels face-book, twitter…

Son livre peut-être publiés sur les comptes de MOAKADA (Facebook_Twitter)

Méthode d’envoi de l’ouvrage

Par mail via : islamveritépourtous1@yahoo.fr

NB : On fera de notre mieux pour vous aider à publier votre livre

Edition de ceux qui vivent en Afrique de l’Ouest

Quand à ceux qui vivent en Afrique de l’Ouest, il s’agira d’une édition numérique et papier.

Voir des livres édités :

Mettez vos connaissances à l’écrire, ne mourez pas avec ce qu’Allah vous a donné comme connaissance. Cherchez et faites profiter les autres les résultats de vos recherches

‘Oumar Ibn Al-Khattab (r) a dit «Enfermez la science en l’écrivant»
La transmission du savoir est une très grande œuvre en Islam. Celui qui a le savoir doit le transmettre. La mise à l’écrit est la meilleure méthode de conserver le savoir et de le propager. .
Celui qui n’a pas le savoir ne doit pas oublier cette parole des savants : «Celui qui n’a rien ne donne rien» et doit se lancer dans la recherche du savoir.
Le riche, usant de sa richesse peut aussi propager le savoir, ce faisant, il propage les livres écrits par les savants.

 

 

wasalam

 

 

 

Les livres de 2 euros

2-LES LIVRES NUMÉRIQUES DE 2 EUROS

Méthode de payement :

a-) via le lien : EN CLIQUANT ICI

b-) Par mobil money sur le numéro 0022996996421 (pour ceux qui vivent dans les pays dans les quel c’est applicable)

Méthodes d’Achat

Face-Book : https://web.facebook.com/moakada.abdoullahi

Twitter : https://twitter.com/01Moakada

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCyyfKXAw8dGDPshawPDtFxg

e-mail : islamveritépourtous1@yahoo.fr

site : www.amoakada.wordpress.com

Tél : (00229) 96996421

Il vous sera plus bénéfique de payer les livre via ce lien : https://5euros.com/profil/moakadaabdoullah

disiiii

deedat (Le Coran) couvertureLe Coran, Le Miracle des Miracles _ Ahmed DEEDAT

disiiii Lire la suite